Avec le Pissode du pin (Pissodes castaneus) j'entame une série, en quelques volets, sur les Charençons, l'une des plus importantes familles du monde animal (environ 50000 espèces) dont la taille peut varier de moins de 2 mm à 25 mm. Ils sont facilement reconnaissables à la forme de leur corps trapu dont les pièces buccales, sorte de trompe appelée rostre, supporte les antennes coudées à angle droit avec un premier article en général très long, le scape.
Le spécimen de 6 mm présenté ici à été photographié dans le département des Hautes Alpes en juillet dernier.

2010_07_05_001_copie